Dossier Médical Personnel ou DMP pour les intimes

Publié le par Kris

Un petit mot d’actu sur le  "DMP".

Clé de voûte du parcours de soins, le Dossier Médical Personnel a été conçu pour mettre à la disposition de chacun des assurés sociaux et sous son contrôle, un dossier médical électronique sécurisé, accessible par Internet.

Il est censé éviter les actes médicaux redondants, les interactions dangereuses de médicaments et assurer une meilleure coordination des soins. Sa réalisation constitue une des pierres angulaires de la réforme car il doit aussi permettre de générer des économies pour la Sécurité sociale.

Selon le Groupement d’Intérêt Public (GIP), le DMP doit coûter 1,2 md d'€ sur 5 ans, et générer, une fois monté en charge, un milliard d'€ d'économies directes pour la "Sécu" et un milliard d'€ d'économies indirectes.La loi Douste-Blazy du 13 août 2004 portant réforme de l’Assurance maladie prévoit que chaque assuré social puisse en disposer, à compter du 1er juillet 2007.

La progression de ce projet est plus en butte à des problèmes de sécurisation et de confidentialité des données ou encore de définition de son contenu.

La Cnil a publié mi-avril un rapport dans lequel elle souligne que les mesures de sécurité autour du DMP "doivent être renforcées", notant quelques cas de pratiques "de nature à compromettre la confidentialité" des informations.

Le conseil de la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) a émis un avis (consultatif) "défavorable", estimant "prématuré de proposer un décret" et que "le report de la date de lancement devait être l'occasion de traiter, au fond, un certain nombre de questions essentielles, notamment le rôle du médecin traitant, l'articulation avec les dossiers des professionnels, la hiérarchisation des données..."

En conclusion, le DMP ne devrait voir le jour avant fin novembre 2007, voire maintenant 2008 !

Kris

Publié dans Droit Patients

Commenter cet article